APRÈS UN RÊVE…

 

«Create excitement don’t get excited» Janos Starker

Artistes et musiciens seront une nouvelle fois réunis pour la 23e édition du festival Cello Fan au cœur du magnifique village perché de Callian. Le programme, riche en propositions originales, est focalisé sur les ensembles de violoncelles renouant avec les origines du festival qui est né de la réunion d’une poignée de violoncellistes concertistes, tous issus des orchestres nationaux et internationaux. Classique, baroque ou contemporain, solo, duo, sextuors, en orchestre... Le violoncelle se déclinera sous toutes les formes et sur tous les tons.

Le festival rendra hommage à Gabriel Fauré grand compositeur français et directeur du conservatoire national de musique de Paris entre 1905 et 1920. Le titre générique du festival, Après un Rêve est le titre de l’une de ses célèbres mélodies, genre musical dans lequel il excellait. Le festival fera également un clin d’oeil au bicentenaire de la 9e symphonie de L.V Beethoven, dont le quatrième mouvement, l’Ode à la Joie, a été choisi comme hymne européen en 1985.

Cette édition rassemble une trentaine de violoncellistes autour du coordinateur du festival, le violoncelliste Frédéric Audibert, pour cinq concerts en un week-end musical intense, mettant en scène un répertoire totalement gourmand autour des chefs-d’œuvre de la musique classique, romantique et baroque.

En ouverture, le 5 juillet, place au violoncelle classique et baroque. Les solistes du festival interprèteront les grands concertos et pièces pour violoncelle et orchestre de Joseph Haydn, Francesco Geminiani, Arcangelo Corelli, Luigi Boccherini et Antonio Vivaldi sur instruments classiques.

Le samedi 6 juillet, la journée se déclinera en deux concerts. Un temps en après-midi avec l’ensemble de violoncelles UniCelli, une formation à géométrie variable fondée par le violoncelliste Valentin Catil dont le répertoire couvre l’ensemble du spectre musical du violoncelle avec une incursion vers la musique de film. Cette formation souhaite en effet creuser le lien entre la musique de film et la musique plus classique. Leur concert est consacré à la musique de John Williams que le public découvrira sous un autre jour. En première partie, l’ensemble UniCelli jouera avec le violoncelliste Frédéric Audibert, parrain de l’ensemble : l’Andante cantabile de Piotr Ilich Tchaïkovski et le Rondo pour violoncelle et orchestre d’Anton Dvorak.

Le soir, à 21h30, le concert sera consacré à la forme symphonique. Les solistes du festival interprèteront des oeuvres de Richard Strauss Ainsi Parlait Zarathoustra, Belà Bartok Danses roumaines, Ludwig Van Beethoven 6, 7 et 9e symphonie, Anton Dvorak Symphonie du Nouveau Monde, Gabriel Fauré Sonate pour Napoléon, Johan Strauss La marche de Radetsky et d’autres surprises encore car les musiciens du festival apprécient de confronter le public à la découverte d’œuvres.

Le festival n’oublie pas de célébrer l’année Gabriel Fauré, disparu en 1924. Compositeur que Marcel Proust vénérait et qui a eu droit à des funérailles nationales en l’église de la Madeleine à Paris. Les violoncellistes n’ont jamais oublié ce grand maître de la mélodie et ont toujours défendu sa place dans l’histoire de leur instrument. Pour célébrer ce grand musicien et compositeur, le concert du dimanche matin lui sera consacré et chaque concert du festival comprendra une œuvre de Gabriel Fauré, jouée en différentes formations.

Le concert Hommage est plus particulièrement programmé le dimanche 7 juillet, en matinée musicale, chapelle des Pénitents. Les musiciens du festival interprèteront ses plus belles pièces pour violoncelle et piano explorant le registre de l’intime de ce compositeur féru de poésie et porté par le verbe musical. Le public entendra la célèbre pièce Dolly pour piano à quatre mains, et aussi son Élégie pour violoncelle et piano, le Trio à cordes en ré mineur op.120, Papillon op.77, Sicilienne op.78, pour violoncelle. Gabriel Fauré, un temps écarté des scènes "grand public" est depuis quelques années à nouveau mis en valeur. L’année 2024, année anniversaire, est plus particulièrement l’occasion partout en France d’entendre ses œuvres lyriques et de musique de chambre

La journée du dimanche se poursuit avec un Concert Promenade qui réunit les jeunes "cellos fans" qui ont grandi avec le festival. Certains continuent à faire de la musique pour leur plaisir, d’autres se préparent à en faire leur métier. Ils joueront dans la cour du château médiéval et les rues proches de la chapelle des Pénitents où se terminera la promenade musicale qui réunira tous les jeunes musiciens.

Lors du concert de clôture le violoncelle se rendra à l’opéra. Les compositeurs ont souvent donné à cet instrument une place très importante dans leurs opéras, notamment Richard Wagner dans La Walkirie, mais il est loin d’être le seul. L’orchestre de violoncelle Cello Fan mobilisera tous ses archets les plus virtuoses pour jouer les grands pages de l’opéra. F. Von Suppé Cavalerie légère ; G. Rossini Guillaume Tell ; G. Verdi Don Carlo ; G. Bizet L’Arlésienne- Suite ; R. Mascagni Cavaleria Rusticana ; Richard Wagner La Walkirie.

Les musiciens du festival sont impatients d’inaugurer un bel été musical avec le public, avant que ne s’ouvrent les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le festival est soutenu par la mairie de Callian, le Conseil départemental du Var, la Communauté de Commune du Pays de Fayence, la Direction régionale des Affaires culturelles, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la Ville de NIce , le quotidien Var-Matin, le magazine La Strada, TV83.



Au Programme

Jul

Violoncelle classique / Violoncelle baroque

Église de Callian
20:30
Jul

Hommage à Gabriel Fauré

Chapelle des Pénitents, Callian
11:00
Jul

Du classique aux étoiles

Chapelle Saint-Donat
16:00
Jul

Violoncelles Symphoniques

Église de Callian
21:00
Tous les concerts

Découvrez le canton de Fayence

Le festival se déroule dans le cadre géographique vertigineux du village médiéval de Callian dans le canton de Fayence enchâssé de villages tous plus beaux les uns que les autres. À découvrir entre deux concerts… Lire la suite